Aller au contenu principal

Comment préparer son enfant à la rentrée scolaire ?

Et oui, les vacances d’été sont déjà terminées. Il est temps de remballer maillot de bain, crème solaire et serviette de plage et de préparer les enfants à la rentrée scolaire. Comme vous le savez, cette année, l’école reprend le lundi 3 septembre 2018. La reprise sera peut-être délicate pour les petits, surtout si c’est leur première rentrée. C’est un grand chamboulement qui s’annonce, mais c’est aussi la promesse de plein de nouvelles aventures et de nouveaux camarades. Pour préparer les bouts d’chou, voici quelques conseils des nounous Kangourou Kids pour la dernière semaine avant le jour J.
des conseils de nounou pour préparer son enfant à la rentrée scolaire

Avant toute chose, on se pose et on parle de la rentrée scolaire avec son enfant

C’est la fin de l’été, l’occasion de prendre un moment avec son enfant, de faire un bilan des vacances et en profiter pour parler un moment du retour à l’école. Une rentrée scolaire peut-être un événement perturbant pour les enfants, mais en fonction de l’âge, ils ne sont pas tous capables de l’exprimer par la parole. Si déjà, vous voyez son comportement changer à l’approche de la rentrée, il est possible que la reprise des cours le fasse cogiter. Plus grognon, plus colérique, votre enfant se met à faire des caprices. Des attitudes que votre petit n’avait pas il y a encore quelques jours. Ce sont autant de signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille 🤔.

 

Allez hop ! On prend un moment avec son fils où sa fille et on lui pose des petites questions :

- Raconte-moi, que retiens-tu de tes vacances ?
- C’était comment la mer, chez Papy et Mamy, etc ?
- Et là semaine prochaine, qu’est-ce qu’il se passe ?
- C’est l’école. Oui, tu as raison ! Et comment ça va se passer alors ?
- Tu vas retrouver tes copains et copines ? Et que vas-tu leur raconter ?
- Comment tu imagines ta nouvelle Maîtresse, nouveau Maître d’école ?
- Et tu vas apprendre quoi cette année ?
- Tu sais que moi aussi je reprends l’école, enfin le travail ?

 

Cet ensemble de questions doit suivre une progression. D’abord, on parle de ce qui est sympa : les vacances. Ensuite, on essaye de faire dire à l’enfant par lui-même que l’école reprend bientôt.

 

C’est l’occasion de voir comment il appréhende la situation. Au cours de la conversation, vous pourrez voir si un sujet plus qu’un autre semble le stresser ou s’il aborde la rentrée sereinement.

 

Enfin, il faut terminer en précisant que vous aussi, vous reprenez le chemin du travail. De cette manière, votre petit aura plus de facilité à se projeter, à s’imaginer la situation. Maman et Papa ne seront plus tous les jours à la maison comme cet été. Vous vous retrouverez en fin de journée. Parler avec son enfant est la première étape et certainement la plus importante pour le préparer à la rentrée scolaire 😉.

 

On met en place les nouveaux horaires de la journée

Pour que le jour de la rentrée ne soit pas trop brutal, on commence par appliquer les nouveaux horaires la dernière semaine des vacances.

 

On commence avec le lever du matin. Il faut mettre en place une petite routine pour que ça devienne naturel le jour de la rentrée des classes. On se réveille en douceur et calmement pour ensuite prendre son petit-déjeuner 🥐. Même si on est encore en vacances, on ne traîne pas devant les dessins-animés. On va vite se rafraîchir la bouille, se coiffer, s’habiller. Et très important, on se brosse les dents. C’est bon, on est prêt pour attaquer la journée.

 

Dans l’après-midi, ce que vous pouvez faire, c’est de montrer le chemin de l’école qu’il fera chaque jour. Cela permet de faire une petite promenade et de s’habituer à un trajet que votre enfant n’a pas l’habitude de faire. Faites le chemin avec lui dans un premier temps. Et si vous avez une nounou qui viendra le récupérer à la sortie de l’école, demandez-lui de faire de même en fin de semaine, quelques jours avant la rentrée. De retour à la maison, on met en place une nouvelle routine. On prend le goûter. Ensuite, on explique à son enfant que quand il reprendra l’école, il ne faudra pas oublier de faire les devoirs avant de s’accorder une pause récréative.

 

Troisième moment important de ce nouvel emploi du temps : le soir. Une fois qu’on a fini le repas, on va prendre le bain et on se met tout de suite en pyjama. On choisit ses vêtements pour le lendemain avec maman ou papa. Ensuite, on va se brosser les dents et on fait un dernier tour aux toilettes. C’est maintenant l’heure de lire une belle histoire et aller se coucher plus tôt. Un dernier câlin et gros bisou et on ferme les yeux 💤. Car même si demain, il n’y a pas encore école, le marchand de sable, lui, n’attend pas.

 

Pour que votre enfant se fasse plus facilement à ce nouveau rythme, fabriquez un planning avec les jours et les heures de la semaine. Vous le collerez ensuite sur le frigo par exemple. Cela permettra d’avoir un marqueur visuel pour votre enfant afin qu’il intègre que l’école reprend bientôt. Et cela implique un nouveau rythme.

 

Un bon petit écolier nécessite du bon matériel

Si vous n’avez pas encore fait les courses pour la rentrée, c’est l’occasion d’organiser une petite sortie pour acheter tout ce qu’il faut avec la liste des fournitures qui vous a été donnée 💼. Si vous vous êtes déjà occupé de cela, on fait un dernier check du matériel pour vérifier que l’on a rien oublié : le cartable, un grand cahier, des feuilles, des crayons à papier, une gomme, de la colle, une paire de ciseaux, etc.

 

  • Pour faire des économies, on pense aux achats groupés que vous pouvez faire avec les associations de parents d’élèves.
     
  • On pense à l’environnement également en récupérant le matériel de l’année dernière qui est en bon état et on achète du matériel recyclé.

 

D’autres infos utiles sont à retrouver sur le site gouvernement.

 

                                   matériel école - préparer la rentrée scolaire

 

Quand on a tout validé, il ne reste plus qu’à marquer tout le matériel pour limiter les pertes. On protège les cahiers avec une couverture et on y ajoute son nom et sa classe. Avec des étiquettes autocollantes, on marque le petit matériel. Ça évite les disputes avec les copains, copines sur quoi est à qui.

 

 

Une nouvelle garde-robe, pour une nouvelle année

Ok, on a vu le planning, le matériel d’école. Il va falloir maintenant s’attaquer aux vêtements. Comme vous le savez, vos têtes blondes grandissent très vite et il faut penser à vérifier la garde-robe 👕. On est encore en été, donc on n’y pense pas forcément, mais anticiper autant que possible les vêtements pour les jours de pluie et les jours de froid. Le temps peut changer du tout au tout. Il ne vaut mieux pas se retrouver dépourvu un matin où il pleut à verse.

 

C’est l’occasion de s’amuser avec les enfants. On les fait défiler et on en profite pour vérifier les tailles des habits. Cela permet d’établir une liste pour des achats de dernière minute. On n’oublie pas les vestes ou manteaux imperméables avec capuche, les bottes, bonnet, gants, écharpe. Oui, on anticipe beaucoup. Mais combien de fois cela nous est arrivé de réaliser qu’on a perdu un bonnet et que les températures ont chuté du jour au lendemain.

 

Si la panoplie de votre petit héros en culotte courte est achevée, vous savez ce qu’ils vous restent à faire. Non ? Eh bien, comme pour le matériel scolaire, on pense à marquer chaque habit avec le nom de son enfant. Si vous avez une machine à couture, on vous suggère de coudre des étiquettes. Sinon, vous avez l’option des étiquettes thermocollantes. Un peu moins résistant dans le temps. Il faudra penser à les changer régulièrement.

 

Les bonnes habitudes se prennent aussi dans l’assiette

Pendant les vacances, on est un peu moins regardant sur le contenu de l’assiette des enfants. On veut profiter et ne pas forcément passer des heures en cuisine pour mitonner de bons petits plats. Et bizarrement, ce ne sont pas les enfants qui se plaignent du régime des vacances. Mais là, on est en train de préparer la rentrée scolaire. La dernière semaine de vacances, on rétablit les repas équilibrés en jonglant soigneusement entre féculents 🥔, fruits 🍏, légumes 🥦, viandes 🥩, poissons 🐟. On risque de retrouver les grimaces de nos enfants à la vue de nos amis les épinards et les brocolis, mais avec un peu d’imagination, on parvient toujours à transformer les ingrédients les plus rebutants en mets succulents.

 

Quelques astuces :

- Faire un burger uniquement avec des légumes. C’est plus appétissant.
- La betterave devient purée.   
- La courgette : dans une tarte avec de la féta.
- Purée de carottes dans un gâteau.
- Coupez les légumes en fines lamelles pour en faire des spaghettis.
- Transformez les haricots en nuggets croustillants.
- Ajoutez un légume surprise dans leur plat préféré.

 

Ne pas oublier qu’il faut présenter un aliment minimum sept fois avant qu’un enfant l’accepte. Cela ne sert à rien de le forcer. Demandez-lui de goûter à chaque fois. Avec le temps, il finira par accepter le légume sans récalcitrante. Qu’on se le dise, ça ne marchera pas avec tous les légumes. Mais on peut au moins se réjouir dès que l’enfant accepte un nouvel aliment. L’éducation du goût à la maison permet d’accepter plus facilement les menus proposés à la cantine. Les plats en restauration scolaire sont conçus par des professionnels et donc équilibrés. Il y a régulièrement des légumes. Il faut donc habituer les enfants dès leur plus jeune âge aux nouveaux aliments pour s’assurer qu’ils finissent leur assiette à l’école.

 

Il reste encore une semaine pour préparer son enfant à la rentrée scolaire. Donc, pour résumer :

 

  1. Parler avec lui afin de voir s’il appréhende ou non le retour à l’école.
  2. Une semaine avant la rentrée des classes, on change les horaires de la maison. On se lève et on se couche plus tôt pour que la transition se fasse en douceur. On affiche un planning sur le frigo pour habituer son enfant au nouveau rythme.
  3. On fait le point sur les affaires d’école et on pense à tout étiqueter.
  4. On anticipe les habits également et n’oublie pas l’automne qui va vite arriver. Préparer des vêtements chauds dès à présent.
  5. On prépare de bons petits plats équilibrés pour que son enfant ait plein d’énergie et pour l’habituer aux aliments qui provoquent quelques réticences.
  6. On n’oublie pas de profiter et de s’amuser. C’est la dernière semaine des vacances. Il y a encore plein d’activités à faire avec maman et papa pour se faire des supers souvenirs à raconter aux copains.

On vous souhaite à toutes et tous une excellente rentrée scolaire 2018. Nos petits monstres grandissent vraiment trop vite 😍

 

Partagez cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser