Aller au contenu principal

Sport et grossesse : Guide des exercices qui peuvent-être réalisés !

Faire de l’exercice et du sport pendant la grossesse est très bon pour la santé de la maman comme celle du bébé. Il est même recommandé de faire du sport quotidiennement lorsqu’on est enceinte. Cela peut aider à prévenir certaines complications. Cela peut avoir aussi pour effet de faciliter l’accouchement. Tous les sports ne sont pas recommandés pendant une grossesse. On vous donne nos recommandations sur les avantages à faire du sport et les exercices que l’on peut pratiquer quand on est enceinte. Suivez le guide ! 
exercice-yoga-femme-grossesse

Les bienfaits du sport pendant la grossesse 

L’activité physique fera du bien à votre corps, à votre esprit et assurera le bon développement du bébé. On peut faire du sport jusqu’au terme de la grossesse à condition que tout se passe bien. Avant de pratiquer une activité sportive, demandez toujours conseil à votre médecin ou votre spécialiste. 

 

Le sport est bénéfique pour plusieurs raisons : 

  • Calmer certains maux physiques liés spécifiquement à la grossesse. 
  • Se sentir mieux face aux changements qui s’opèrent dans votre corps. 
  • Conserver un poids de santé. 
  • Améliore votre sommeil et passer de meilleurs nuits. 
  • Prépare le corps à l’accouchement.
  • Se remettre en forme après l’arrivée de bébé. 

 

Les exercices peuvent soulager certains maux 

Le mal de dos : le sport va vous permettre de renforcer les muscles du dos et des abdominaux. Il vous permettra également d’adopter une meilleure posture et éviter d’être trop courbé. 

Les nausées : les activités régulières en plein air permettront d’accélérer votre système cardio-respiratoire, ce qui a pour conséquence de réduire les nausées. 

Les jambes lourdes : quand vous avez une sensation de lourdeur dans les jambes, il est nécessaire de faire quelques exercices pour améliorer la circulation du sang et ainsi vous apaiser. 

La constipation : des symptômes de constipation peuvent apparaître dès le début de la grossesse, car le transit ralentit. Bouger et faire de l’exercice permettent de réduire les effets et éliminer plus facilement. 

La sciatique de la grossesse : elle peut survenir à la fin du 2e trimestre et est la conséquence de l’utérus qui grossit, poussant ainsi les vertèbres lombaires. Il est recommandé de réaliser des étirements sur les muscles du bassin et du dos pour libérer les tensions accumulées. 

 

Les exercices à favoriser pendant la grossesse 

Pendant la grossesse, on peut faire du cardio, des exercices d’assouplissement, des activités pour brûler des calories ou encore des sessions qui prépareront vos muscles et votre corps pendant l’accouchement. 

 

Si vous avez l’habitude de faire du sport, il faudra adapter votre pratique. On ne fait pas du sport de la même manière quand on attend bébé. Lors de vos consultations chez le médecin ou gynécologue, demandez toujours conseil sur ce que vous pouvez continuer de faire ou non. De même, la pratique du sport et des exercices devra évoluer au cours des 9 mois de grossesse. 
 

 

Quelques conseils sur les activités à réaliser quand on est enceinte 

La marche rapide, la natation, le vélo d’appartement sont des exercices sûrs pour vous et votre enfant, à condition de ne pas forcer. Il faut toujours y aller à votre rythme. Pendant la grossesse, l’objectif n’est pas de dépasser vos limites, mais de rester en forme et accompagner votre corps en même que le développement de bébé. 

 

Le yoga et le pilates pendant la grossesse permettent de vous renforcer et vous tonifier. Pour apprendre les bons gestes, vous pouvez faire appel à des professionnels expérimentés au cours d’ateliers conçus spécifiquement pour les femmes enceintes. Ne vous lancez pas seul à la maison dans ces exercices si vous n’êtes pas habituées. Il vaut mieux éviter les mauvais mouvements et les risques de blessures. 

 

Essayez de varier les types d’exercices que vous pouvez faire. Une combinaison d’exercices d’aérobic, tels que la natation ou la marche, et des exercices de musculation et d’étirement comme le yoga et le pilates sont idéaux. 

 

Tentez de réaliser des sessions de 30 minutes de sport en intensité modérée plusieurs fois dans la semaine. En faisant appel à un professionnel du sport pour les femmes enceintes, vous aurez tous les conseils dont vous aurez besoin sur le rythme à suivre et la durée des sessions. Le mieux est de prévoir un programme d’exercices personnalisés. Chaque grossesse étant différente, il vous faut un planning sur-mesure pour vous. 
 

 

Les exercices qui ne sont pas recommandés pour les femmes enceintes

Les sports intenses ou ceux pouvant provoquer des chutes sont à interdire absolument. Il s’agit d’activités comme :

  • l’équitation
  • le ski
  • la gymnastique
  • le patinage
  • la plongée est également dangereuse pendant la grossesse. 

 

Les sports de contact comportent également des risques. Il est impératif de vous abstenir et de reprendre ces activités après la venue de bébé. Il s’agit de sports tels que :

  • le football
  • le rugby
  • le tennis
  • le squash

 

Si vous avez l’habitude de prendre votre vélo pour vos déplacements quotidiens, ne vous l’interdisez pas pendant le premier et deuxième trimestre de grossesse. Au-delà, les médecins et sages-femmes recommandent d’arrêter
 

 

Les signes qui indiquent qu’il faut stopper l’activité sportive 

Vous devez arrêter immédiatement toute activité sportive et prévenir votre médecin si l’un des effets suivants vous arrive pendant votre grossesse : 

  • Des douleurs à la poitrine, aux jambes, aux articulations ou à l’estomac
  • Des vertiges ou des déséquilibres soudains
  • Des essoufflements
  • Des difficultés à marcher
  • Des contractions

 

Faire évoluer sa pratique du sport en même temps que sa grossesse

Si vous étiez très active sur le plan sportif avant d’être enceinte, vous allez avoir besoin de réduire votre routine au fur et à mesure que votre bébé grandit. Pendant la grossesse et notamment pendant le premier trimestre, il est important de ne pas trop en faire. Ne faites pas d’exercices quand il fait chaud ou humide et limitez vos séances à 45 minutes.

 

Si vous faites de la natation ou de l’aquagym, vérifiez que la température de l’eau. Si elle excède les 30° C, il n’est interdit d’y aller, mais limiter vos sessions à 20 minutes à chaque fois. 

 

Enfin, une fois que vous avez atteint les 16 semaines de grossesse, évitez les activités sportives qui nécessitent de rester longtemps debout
 

 

La pratique du sport pendant la grossesse reste une activité recommandée pour les mamans. Quelques précautions sont à prendre. Écoutez avant tout votre corps et demandez conseil aux spécialistes pour qu’ils vous accompagnent dans le choix des exercices. Adaptez également votre pratique du sport en fonction du stade de développement de bébé. Ne vous privez pas ! L’activité physique est une bonne pratique pour vous et votre bébé tant qu’elle est mesurée. 

Partagez cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser